La Nouvelle Zélande, pays enchanteur…J2-J3

Nous voilà paré pour notre première randonnée sur l’Ile de Rangitoto qui reste un sanctuaire pour de nombreuses espèces de faune et de flore. Rendus sur le port, nous embarquons sur un confortable ferry qui allait, en à peine 20 minutes, nous conduire dans cette réserve inhabitée. Cette île près d’Auckland est le résultat de la dernière éruption volcanique du pays…Les paysages sont donc tout à fait particuliers avec des étendues de lave à perte de vue. Pour autant, la végétation a réussi à reprendre du terrain sur certaines zones, donnant un spectacle relativement tranché entre désolation et luxuriance.

Après une grimpette de plus de 2 heures (peut être avons nous été quelque peu lent!), nous voici au sommet de ce volcan, au coeur du cratère, à contempler la ville d’Auckland sous ses meilleurs angles. C’est une randonnée de toute beauté dans un sanctuaire comme il en reste peu…Du haut de notre piédestal, nous sommes tombé nez à nez avec un vestige de la seconde guerre mondiale. En effet, les ruines d’un bâtiment d’observation nous témoigne de l’importance de ce pays dans la protection du Pacifique sud lors de ce conflit. De cet endroit, les soldats néo-zélandais guettaient une potentielle arrivée des nippons qui menaçaient la zone. En fin de compte, les japonais furent stoppés dans leur avancée bien avant d’atteindre les côtes de ce pays…

Au moindre détour, le chant des oiseaux endémiques nous accompagne, les fougères nous protègent du soleil et les « grottes de lave » (lava caves), nous plongent dans des explorations passionnantes.

Les randonneurs expérimentés y trouvent leur bonheur, tout comme les touristes curieux que nous sommes. Il est évident que le rythme affiché n’est pas le même, mais après tout, nous sommes sur cette île pour les mêmes raisons: découvrir ce pays par ce qu’il a de plus authentique ! Tout véhicule étant interdit sur l’île et les visiteurs étant contrôlés avant de débarquer, le pays a su protéger un havre de paix et de beauté.

Rangitoto Island

Le port d’Auckland reste un lieu où « flâner » prend tout son sens. Les couleurs du coucher de soleil se reflétant sur la mer, restent des images de cartes postales incontournables. Mais, au delà de la douceur d’un début de soirée, l’ambiance du lieu plonge les visiteurs dans une contemplation des bateaux, des bâtiments, des pontons…de ce qui fait que ce lieu reste l’un des plus apaisants de la capitale économique du pays.

Vieux lampadaire sur le quai d’Auckland

Après une bonne nuit de sommeil et quelques courbatures en plus, nous prenons la direction de Murawai Beach à quelques 40 minutes de voiture de Auckland. Cette plage de sable noir a de quoi nous émerveiller, nous qui sommes habitués au sable blanc. Les colonies d’oiseaux qui nichent sur les falaises, en cohabitant sans tension, nous plonge dans de longues minutes de contemplation.

Stern et Fou de Bassan cohabitant sur les falaises de Muriwai Beach

La plage de Piha offre également de quoi se détendre lors de notre picnic dans le froid! (12 ° C reste pour nous extrêmement froid!).

Une petite marche dans la forêt de Gannet Colony, où les fougères arborescentes s’élèvent dans le ciel aux côtés des kaoris centenaires. Une vue incroyable sur le barrage hydroélectrique et la vallée qui s’étale à nos pieds. Des moments où on se rend compte de la valeur indéniable de la nature et de son rôle pour ce pays.

Après avoir pas mal crapahuté, un petit peu de shopping s’impose pour nos élèves exténués. Les multiples mall que compte la ville, restent de taille humaine et sont relativement accueillants. Une petite heure de détente et de découverte pour la troupe…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s