Le golf…

Voilà deux ans que je pratique ce sport…cela est relativement ressent car jusqu’à présent, je ne parvenais pas à apprécier ce jeu plus de quelques minutes…

Je pense sincèrement qu’avant, je n’étais pas prête…À m’a fallut plusieurs années et je pense, une dose de sagesse supplémentaire pour apprécier ce sport en tant que tel. Car oui, pendant longtemps, je considérais qu’un sport digne de ce nom devait systématiquement rimer avec dépense physique colossale, sueur, courbature et crampes!

Encore une fois, je ne parle que pour moi, ce qui n’est en aucun cas une vérité universelle!

Bref, les années passant (et l’âge avançant!), j’ai fini par apprécier les qualités indéniables dont il fallait faire preuve pour parvenir à progresser dans ce sport. A vrai dire, ceux sont des qualités qui m’ont toujours fait défauts, dans toutes les autres disciples que j’ai pu pratiquer. Alors, imaginez vous le challenge qui s’offrait à moi! J’allais devoir travailler dans des domaines où j’avais tout à apprendre, où je n’avais aucun acquis! Ce qui ne me plaisais pas du tout il y a 12 ans, préférant briller dans tous les domaines que je dominais…

Je me mets donc en difficulté en me lançant dans une nouvelle discipline exigeante en temps et en travail. J’y ai trouvé un équilibre. Là où je ne peux plus pratiquer de sport violent sous peine de risquer quelques accidents, je me suis lancé dans celui ci, qui demande une condition physique satisfaisante si on désire progresser. La ceinture abdominale est nécessaire, tout comme la tonicité dans les jambes et dans les bras. Oubliez vos préjugés sur le côté pépère du golf (sauf si vous le pratiquez en loisir). Autrement, il est obligatoire de disposer d’un minimum de condition physique pour y parvenir.

De plus, ce qui se révèle beaucoup plus compliqué pour moi, ceux sont les qualités mentales importantes qu’il faut posséder….bouhhh! La gestion des nerfs est un domaine où je suis totalement nulle. La concentration me fait également défaut…Bref, tout ce qui fait qu’on doit oublier et passer au coup suivant…sans se laisser envahir par ses émotions! Tada! Vaste chantier que je me sentais absolument pas apte à assumer, il y a encore quelques années.

Mais aujourd’hui j’y suis!

La promesse de jouer sur des parcours magnifiques, comme celui-ci, est un cadeau fabuleux. La nature y est mis en valeur, le calme et la quiétude sont à chaque fois au rendez-vous…Des moments à cueillir avec bienveillance dans notre quotidien stressant et bruyant. J’y ai trouvé des moments de plénitudes où je me vide le cerveau en faisant du sport, le tout, dans un cadre idyllique (j’ai laissé de côté les espaces clos et limités, je préfère désormais le plein air et l’horizon à l’infini!). Je me ressource tout en ménageant mon esprit de compétition (qui ne m’a jamais vraiment quitté!). Cela ne m’empêche pas de troquer de temps en temps ces longues heures de marche dans le calme absolu, par des challenges hilarants entre amis.

De plus, nos voyages à l’étranger nous offre l’opportunité de découvrir des parcours de toute beauté. Qu’on aime ou pas la discipline, on ne peut rester insensible à certains golf incroyablement magiques qui épousent le relief naturel et qui profitent souvent d’un panorama à couper le souffle.

Bref, d’une manière ou d’une autre, j’ai trouvé un équilibre dans cette discipline qui me permet de rentrer requinquée à la maison. N’est-ce pas le but de toute activité sportive?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s