Le livre…

Ca y est! J’ai sauté le pas! J’ai pris mon courage à deux mains(et j’ai mis de côté mes doutes et ma peur!) et j’ai enfin auto-publié mon tout premier livre!

Il faut dire, que celui ci mûri depuis plus de huit ans, supportant des multiples corrections, améliorations, rajouts, retraits…tout ça pour n’être lu que par moi seule!

Il y a un monde entre écrire ce qui se passe dans ma tête et le partager avec le reste du monde! Je n’étais pas prête à passer le cap, puis voilà, sur un coup de tête, et, il faut bien l’avouer, sans plus réfléchir aux conséquences de mes actes, j’ai mis mon livre sur la plateforme d’achat Amazon et sur celle de la FNAC (Kobo).

Pourquoi Ces plateformes? Parce que c’était ce qui avait de moins difficile à faire (pour moi, en tout cas!). J’ai trouvé des tutoriels très simples et précis, que j’ai suivi à la lettre et j’ai fini par appuyer sur le bouton « envoyer votre manuscrit ». Et là, c’était partie…

La première sensation en voyant la couverture apparaître sur le site est évidemment, la fierté! Non pas d’avoir écrit ce livre (tout le monde peut le faire! Je ne pense pas être particulièrement géniale!), mais surtout d’avoir osé le faire!

Quand personne dans mon entourage n’a jamais lu la moindre ligne de ce que je pose sur papier depuis des années, là je le met à la portée de tous du jour au lendemain! Chez moi, c’est tout ou rien!

Comme pour tous ceux qui écrivent un peu, on le fait avant tout pour soi. Puis, cela prend une ampleur telle (dans mon cas!) que finalement, cela à donné une histoire, puis deux, puis trois…Bref, je me suis laissée emporter par l’écriture pour de multiples raisons.

Tout d’abord, cela me permet de vivre de multiples vies que je façonne à mon gré et que je fais évoluer selon les aléas de ma propre vie. Je sais, se mettre dans la peau de personnages différents c’est l’apanage des grands acteurs! Mais je doute n’avoir aucun talent dans ce domaine! Alors, le plus indiqué, reste l’écriture.

Ensuite cela m’offre des moments de liberté qui servent, la plupart du temps à laisser filer mon imagination vers des paysages qui m’ont fait rêver mais avec des personnages totalement fictifs.

Ainsi, mes protagonistes prennent forme et se débattent dans une vie parsemée d’embûche (la vrai vie en somme!).

Je ne sais pas l’écho que va recevoir ce premier roman et probablement cela va définir la suite de mon parcours littéraire. Il va de soit que j’adorerai que cela plaise, mais je ne m’attends pas non plus à un miracle. Tellement de personnes font la même démarche que moi, et bien peu y parviennent. Mais, comme j’ai désormais pour objectif de poursuivre mes rêves, alors je m’y tiens et je saurai faire face en cas de désillusion. De toute évidence, il ne faut pas s’avouer vaincue sans avoir tenter. C’est bien ce que je suis en train de faire avec ce premier livre.

Alors voici la bête! Bonne lecture!

« Contre le vent »

Genora Amaron est un écrivain née en 1976 dans une petite île française du Pacifique sud. Enseignante en Histoire, elle a depuis toujours, nourrit des prédispositions pour les aventures et les romances qui ont traversées les siècles.

D’abord de simples moments d’évasions qu’elle s’octroyait à loisir, elle finit par coucher sur le papier les situations qui naissaient de son imagination fertile.

Après avoir écrit durant des années pour son propre plaisir, elle auto-publie son premier roman « Contre le vent » qui dépeint les difficultés du passage à l’âge adulte pour une jeune aristocrate du XVIIIème siècle. Entre amitié, liberté, devoir et passion, c’est avant tout le voyage intérieur d’une jeune femme fière et indépendante, qui découvre les impératifs liés à sa condition.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s