Escapade au Vanuatu

Ça faisait longtemps!

Ces derniers temps ont été tellement chargés que j’ai quelque peu délaissé mes devoirs! Que cela ne tienne, au moins j’ai énormément de chose à raconter!

Avant tout, je tiens à préciser que je ne me suis aucunement ennuyée et que j’ai profité de chaque instant avec passion et reconnaissance. En effet, à l’occasion de notre 15ème anniversaire de mariage, nous nous sommes offert une petite escapade en amoureux. C’était la toute première fois que l’on partait sans les enfants (depuis leur naissance, il y a 15 ans maintenant!).

Du coup, entre appréhension et excitation, nous avons choisi une destination pas trop loin de chez nous, mais tout aussi exotique: le Vanuatu.

La petite semaine qu’on s’était concocté allait être diamétralement opposée à tous les voyages que l’on avait pu faire auparavant. En effet, si je puis me décrire ainsi, je suis une insatiable de la découverte! La moindre minute de la journée étant optimisée pour en voir le plus possible. Et bien là, j’ai opté pour le farniente! Une fois n’est pas coutume, je me suis laissée aller à la détente, au repos, au décrochage de cerveau…bref, je me suis laissée aller à une douce torpeur, tout au long de cette fabuleuse semaine. Je ne pensais pas apprécier autant de n’avoir rien à faire. Et contre toute attente, je me suis lancée corps et âme pour mettre à bien mes objectifs!

Mission chaise longue, piscine, plage, cocktail et repas de toute beauté. Il faut dire qu’on avait choisi un hôtel qui présentait toutes les caractéristiques du lieu paradisiaque. Non loin du centre de Port Vila, Le Ramada donnait l’impression d’être à des kilomètres du remue ménage de la ville. Protégé par un lagon (qu’on appelle le « deuxième lagon ») face à une langue de terre totalement vierge qui dissimulait les habitations urbaines, on avait l’impression d’être coupé du monde. De notre chambre, la vue était tout bonnement incroyable. Certes, je suis habituée à avoir une vue panoramique sur la mer (c’est ce que j’ai de ma maison), mais celle-ci était différente et tout aussi magique. Il est évident que la dimension « vacances sans enfants » prenait toute son ampleur. Mais je dois avouer, que l’accueil qui nous a été réservé (genre VIP!) nous a totalement pris de court. On n’était pas vraiment des habitués de ce genre de chose (mais on y a prit goût très rapidement!).

Voilà à quoi ressemblait notre petit nid: des appartements modernes et extrêmement confortables, avec de nombreuses baies vitrées et un balcon pour nous offrir une vue imprenable sur la lagon et les petites falaises en face.

Un restaurant qui surplombe la mer, d’où on peut observer de nombreuses espèces de poissons, une piscine et un spa de belle taille et un bar dans l’eau! La classe! Quand on sait que les consommations ne valent pas très cher, vous pouvez imaginer que l’on s’est fait plaisir.

Pour un peu de sport dans nos journées chargées de détente, on avait à disposition des paddles, des kayaks qui permettaient de s’offrir quelques balades sans risque de se laisser emporter au loin (le lagon étant relativement protégé des vents et des vagues).

Bref, de quoi ménager nos états d’âme une petite heure dans la journée, histoire de profiter pleinement et sans regret des chaises longues sur la plage de sable blanc, le reste du temps.

Il est évident que nombre d’entre vous estimerait que cela ne fait pas vraiment typique. Certes, mais c’était un choix de notre part de choisir ce type d’établissement pour ce genre de vacances! Et on ne regrette absolument pas!

Nous nous sommes contentés de rester sur l’île principale (encore un choix de vacances farniente, d’autant qu’on reviendra sans aucun doute pour finir cette découverte!). En ayant fait le tour de l’île, on s’est rendu compte que les « coins » magiques ne manquaient pas. Entre les sources d’eau chaudes, les cascades multiples, les anses aux plages incroyables ou encore la forêt dense voir équatoriale…il y avait bien des choses à découvrir.

Le Rentapao river, nous a laissé des images magnifiques de cascades et de forêts verdoyantes. Un accueil avec un plateau de fruit locaux nous a été offert et un guide nous a conduit à la cascade principale (20 minutes de marche) où de petit aménagements permettaient de picniquer et de profiter du site dans les meilleures conditions. En effet, les trous d’eau nous invitaient à sauter, mais parfois il est compliqué de remonter! Le problème y est réglé grâce à un ponton de bois qui rendait la chose beaucoup plus simple pour nous et nos kilos en trop!

Bref, un des multiples endroits où on peut passer du temps à observer cette nature sauvage et apprécier le calme et la quiétude que nous offre la nature.

Quant à la nourriture, je dois dire que je me suis régalée (encore une fois, je n’ai pas ménager mon ardeur à goûter tout ce qui me faisait plaisir!). J’ai essentiellement jeté mon dévolu sur les fruits de mer, tels les langoustes, les crabes, les crevettes qui font la renommé d’un des restaurants les plus prisés de l’île: l’Houstalet. La carte y est incroyablement riche, et pour les friands de découvertes gastronomiques, on pouvait y voir apparaître le nautou et la roussette, deux espèces protégés sur mon île, mais qu’on a encore le droit de manger au Vanuatu.

Inutile de vous préciser que la gestion du poids n’a pas du tout était prise en compte. Après tout, dans ma mission « je me fais plaisir, coûte que coûte », il n’était pas question de se restreindre sur l’une de mes passions: la nourriture!

Ce séjour a été extrêmement profitable pour nous. Je pense qu’il ne faut pas négliger ces moments où on à l’occasion de se retrouver en couple, en laissant un peu les enfants (qui en ont eu aussi profité, à croire qu’on ne leur a pas du tout manqué!). Il est vrai que l’occasion ne se présente pas souvent (on a attendu 15 ans pour le faire), mais lorsque c’est le cas, saisissez là et lancez vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s