La nature pour s’évader le temps d’un dimanche…

Le week-end représente pour moi, une trêve après la folie de la semaine… par « folie » ne n’entends ni plus ni moins que ce que vit la plupart des travailleurs! Mais tout est occasion pour se détendre tout à fait, et trancher avec le rythme éreintant que l’on applique à notre quotidien. On relâche alors la pression, pour se laisser bercer par l’oisiveté et le farniente.

Mais, il faut bien avouer que le côté casanier de mes week-end, commençait à peser sur le moral des jeunes troupes de la maisonnée. Il devenait donc urgent de quitter les sentiers battus et de trouver une activité qui allait convenir à tout ce petit monde (moi y compris!).

Après un temps de réflexion nécessaire et bienvenu, nous avons jeté notre dévolu sur « un picnic à la rivière ».

Vous comprendrez aisément que je ne quitte jamais mon domicile sans avoir prévu de quoi se sustenter. Ceci fait partie de moi et de ma manière d’apprécier la vie: toujours avec un repas digne de ce nom! Donc, pendant que les uns préparent les rechanges et les crèmes solaires et les autres les accessoires indispensables aux délires aquatiques, je m’attèle pour ma part à la gestion du déjeuner. Un picnic ne signifie pas forcément « repas rapide et de fortune ». Non! un picnic peut être une fête, si on se donne un minimum de peine. Avec pas grand chose, on peut faire beaucoup!

Nous voilà donc fin prêt pour un moment de détente et d’évasion, vers une des nombreuses rivières que je peux compter à moins d’une heure de voiture de chez moi.

Ce n’est ni la plus belle, ni la plus ombragée qui soit, mais, cette rivière représentait un avantage certain: celui de ne pas devoir marcher plusieurs kilomètres pour mériter un bon bain glacé. La dépense physique n’était pas prévu au programme, alors un tantinet fainéante, j’ai opté pour la proximité et l’accessibilité. La photo ne rend pas vraiment hommage au lieu, qui a tout de même son lot d’avantages. A certains endroits, de petites rapides vous fouettent le dos pour un massage revigorant. A d’autres, des cuvettes plus ou moins profondes accueillent les jeux déchainés de la partie la plus dynamique du groupe. Il faut dire qu’il y en a pour tous les goûts. Même mon « toutou » adoré y trouve son bonheur. Le voici de dos, qui monte la garde, ou plutôt qui fait son « Life guard » en surveillant les enfants au loin. Il a même sa planche de sauvetage en cas de besoin!

Après une bonne petite heure de trempouillette glacée, je m’en vais préparer de quoi contenter les estomacs qui n’allaient pas tarder à crier famine. Je m’étais appliquée à embarquer tous les restes que mon réfrigérateur contenait et il me restait plus qu’à les assembler pour en fait une salade digne des plus grands restaurants! (Je sais, je m’emballe, mais après tout je me suis régalée!).

En un minimum de travail, on peut produire de sacrées plats qui conviennent parfaitement à ce genre d’expédition. Donc, grâce aux restes de cresson, de poulet, de pâtes, auxquels j’ai ajouté une tomate, deux œufs durs et des croûtons à l’ail, j’ai confectionné une délicieuse salade libanaise. Évidemment, celle ci ne suis pas rigoureusement la recette de base, mais après tout, il n’y a que le résultat qui compte, et celui-ci fut à la hauteur. La seule chose importante dans ces cas là, c’est de remplir les estomacs avec un plat consistant, étant donné l’énergie que tout le monde dépense (je ne suis pas concerné par cette dernière réflexion!).

Les fois ou mon réfrigérateur ne m’offre pas ce qui est nécessaire, je sors mon petit attirail du parfait BBQ (comme celui-ci, mais il y en a également à gaz pour vous simplifier la vie), et je grille quelques côtelettes d’agneaux, des chipolatas et autres brochettes. Là aussi, c’est une valeur sûre. Cela reste plaisant à préparer et à cuire, et tout aussi plaisant à déguster. Il est vrai que cela demande un petit peu plus de préparations, mais ça en vaut la peine. Je suis fan des BBQ et des picnic improvisés, alors je me suis équipé… Dès lors, il m’est beaucoup plus simple d’embarquer mon attirail es-spécial picnic, et d’être prête assez rapidement. Cela ne me demande plus des heures d’organisation!

Le plus simple, c’est de se préparer une boite en plastique dans laquelle vous aurez tout le matériel prêt et propre pour l’évènement. A savoir, des couverts complets pour toute la famille, ainsi que des verres, un tirebouchon (c’est toujours utile), un bon couteau, un torchon et un plat. Je peux y inclure les divers assaisonnements (en petit format). Cette boite doit être réservée exclusivement qu’aux picnic. Elle doit être vérifiée à chaque retour et complétée pour être prête pour la prochaine sortie. (Vous pouvez également vous procurer ce genre de sac).

Équipez vous également d’une natte pour être à votre aise au sol (dans ce style), ou encore de petites chaises de camping… (vous avez le droit d’être assis confortablement, ne vous tourmentez pas si vous détestez rester par terre! Tout un tas d’équipement peut vous être utile, comme ces chaises avec leur table…).Le parasol ne sera obligatoire que si vous ne dénichez pas un endroit ombragé. Le reste est très simple à réunir…

Donc, plus de prétexte pour ne pas vous évader quelques heures au bord d’une rivière ou d’un lac!

Vous avez bien ça près de chez vous, non?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s